L’Eglise Saint Julien

Église Saint Julien

Avant la création de l’évêché de Saint-Flour en 1317, le prieuré Saint Julien était soumis à la nomination de l’abbé de Conques. Puis uni au prieuré de Molompize en 1618 et érigé en succursale en 1808.

Il reste peu de chose de l’édifice primitif : une baie lancéolée (ayant la forme d’un fer de lance) éclairant le chœur, les murs gouttereaux (portant une gouttière) et certains contreforts. Les chapiteaux à face humaine entourée de feuillages rappellent ceux de Conques.

Après le départ des bandes anglaises, l’église fut réparée et complétée à la fin du XIVème siècle. Deux chapelles furent rajoutées de part et d’autre de la nef. Celle de gauche contient une clef de voûte aux armes de la famille de CHAZELLES qui possédait le château d’Oeuillet, non loin d’Ussel : « D’azur à une tête de léopard lampassé de gueules, au chef du même chargé d’une étoile et d’un croissant d’argent ».

Église Saint Julien  Église Saint Julien

La porte d’entrée date du XIVème siècle. Elle est décorée de sept archivoltes formées de tores alternant avec des méplats évidés à l’arête. Aux extrémités des lapins jouent de la cithare, des écureuils jonglent à six feuilles, de l’autre des fleurs de lis.

Le clocher à peigne, refait au début du siècle dernier, est à cheval sur le mur ouest et contrebouté par trois contreforts du XIVème siècle.

Sources : les églises romanes de Haute Auvergne, Rochemonteix

Valid XHTML 1.0 Transitional